Week end studieux.

Bon. Comment allez vous occuper votre week-end ?

Toi, l’individu lambda 1, tu mettras ton affreux petit costume de Pokémon pour aller faire des pantyshots dans un amas gluant d’hormones fétides et de lolis exhibitionnistes pour te payer tes contrefaçons de goodies docteur slump et tes corsets mal taillés assemblés à la main par des goths qui pourraient travailler au rayon retouche du Tati du coin si seulement elles avaient le moindre talent et la moindre envie de passer leur BEPC. Quoi qu’à la réflexion on me signale que la Japan Expo, c’est dans une semaine. Tu resteras donc chez toi.
Toi, l’individu lambda 2, tu resteras dans le coin à troller des forums et des blogs en faisant semblant d’être d’extrême droite ou d’extrême gauche et en diffamant à tout va que même que si t’en faisais le dixième IRL tu irais quinze fois en prison. Patricksebastientriste.jpeg. Plus courageux que téméraire, tu perdras donc ton week-end en bande passante perdue et tu resteras chez toi.
Toi, l’individu lambda 3, tu joueras à Minecraft. Peut-être que tu auras le temps d’écrire la lettre G de « Asperger et Fier » en lettre de bois géantes sur ta petite île magique. Je te dis ça, mais j’ai fait ma première épée de cuivre dans Terraria, je suis si heureux. Ceci dit, toi, tu ne casseras jamais cette routine médiocre pour aller explorer le vaste monde, et contrairement à toi, tu resteras chez toi.

Moi, je ne mange pas de ce pain là. Je délaisse la triste vie des nerds ordinaires et le temps un peu grisâtre des pays de la Loire (mais y’a pas à dire, même par temps d’orage et de crue avec des attaques de fourmis volantes, Blois c’est plus joli que les bords de Meuse. Désolé aux gens du cinq-cinq, en même temps, je ne crois pas qu’on puisse se connecter à mon site via le minitel ni via la 3G des téléphones Nokia.* Je m’en vais passer un week end opulent au bord du monde, dans un pays ou on met ses chocolatines dans des poches  en général gavées remplies (Assimilation prévue de la Garonie au territoire français dès que l’idiome standard, aka la langue d’oïl aura été appréhendée par les indigènes). Ne souhaitant pas avoir sure la conscience que la perspective d’un week-end passé à m’empiffrer des mets locaux (essentiellement du basilic marinant dans du vin), j’emporte dans mes valises de saines lectures. Au programme :

– Un exemplaire de la « Revue philosophique de la France et de l’Etranger » ayant pour thème, l’Alterité. Si tu croix que tu peux teste ça, essaye, mais ça m’étonnerait A SA SES SURE. Je ne lis pas souvent de philosophie, mais de temps en temps, ça me prend. J’aime bien la gueule ultra austère de ce genre de revues de recherche, en France. On dirait qu’ils font tout pour ne pas être lus (ça marche bien).
– Un petit opus de Jean Verdon intitulé « le plaisir au moyen-âge. Il y avait deux personnages en train de faire des galipette sur une enluminure sur la couverture. Comment refuser ?
Les ruines de paris en 4908. MDR KOI. J’aime bien l’Arbre Vengeur. Lire ce genre de trucs, ça fait se sentir tellement bien avec sa conscience. Non mais moi je lis des trucs de petits éditeurs, vois-tu, je soutiens les textes non formatés par l’édition blablabla librairie de quartier tenue par un poujado-marxo-barbu qui a pas Internet. C’est important, aussi. (ceci étant un troll, je le compense bien évidemment par un lien vers Lekti) Mais avoue que t’as ragé quand même
– La jeune fille et la Mort, d’Ariel Dorfman, mon faciès quand je crois que je n’ai jamais lu de théâtre Sud Américain, sauf une fois une pièce argentine dont je n’ai retenu ni le nom, ni l’intrigue, ni les personnages. Pas des plus marquants, donc. J’ai vu une adaptation sanguinaire du Petit Chaperon rouge donnée par un brésilien, aussi. Il y était fortement question de cannibalisme et de chirurgie esthétique.
– Un cahier d’Africultures consacré au dessin de presse et à la caricature en Afrique, continent qui possède, si ça vous avait échappé, une des presses les plus inventives et les plus féroces du monde.
-Ciel Liquide, de Karim Madani, un roman pour ado/dultes (case à la con) qui a l’air de ressembler à une version neuf-trois de Death Note. En même temps, Death Note, c’est pas déjà repompé sur une nouvelle de James Graham Ballard ?
– Solanin, tome 1, de Inio Asano. 99% des mangas c’est de la merde, mais j’ai ouï dire que ce seinen plein de tranches et de vies se situait dans le pour cent restant. On verra bien.

Et là, tu me dis que je ne lirais pas tout ça en un week end et que je suis un sale bourgeois.
1) Ta mère.
2) Si je ne lis pas tout pendant le week end, je lirais ça plus tard, criss de ciboire est-ce que je te juge tout le temps, moi ? Oui, mais c’est pas une raison.
3) Non, je ne suis pas un sale bourgeois, je suis un sale fonctionnaire ce qui est une autre catégorie de parasite. Plus précisément, je travaille dans une bibliothèque publique, toi aussi tu aurais accès à des trucs bien gratuitement -ou presque- si tu étais inscrit dans une bibliothèque publique au lieu de passer toutes tes journées à regarder Direct 8 et à traîner dans les couloirs (glauques et offrant un choix éditorial médiocre) de la FNAC de ta ville de merde. Un jour, je ferai l’éloge des Bibliothèques publiques, en expliquant pourquoi je n’aime pas le terme de bibliothèque municipale, mais ça sera un article assez chiant, il faudra que je mette des babes parout pour capter l’attention, et je ne peux encore me résoudre à cet avilissement. Pas deux fois par semaine, quand même.

Je vous laisse en bonne compagnie avec du Scottish Pirate Metal à reprendre en coeur tout le week end. Je reviens lundi avec un super article qui t’expliquera comment nommer ton organisation secrète.

* Ignorant : c’est drôle, parce que Nokia est leader sur les téléphones portable dans le tiers monde. Si tu ne le savait pas, ajoute le à ta culture de base.

Publicités

3 réflexions sur “Week end studieux.

  1. Qu’est-ce que tu es devenu prétentieux Zali !

    J’espère que tu vas vite te retrouver à nouveau dans la rue obligé de déménager tous les 6 mois ! On aura enfin droit à nouveau à des critiques d’animes mal sous-titrés regardés dans les transports en commun !

  2. Oui, bon. Comme l’indique ma bannière, ça viendra les bons animés mal sous-titrés. Je pense me remettre à la mauvaise émulation, aussi. Mon ton prétentieux n’est qu’une posture destinée à cacher mon cœur tendre et moe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s