Comment nommer ton organisation secrète pour avoir des subventions et des disciples. 2/3

Joli cadre ! C’est le moment de continuer l’article d’hier, si tu veux bien. Si tu veux pas, je m’en fiche, Internet est un tuyau neutre. Donc, comment nommer ton organisation secrète ?

H comme Hêta

Ce que cela dit de vous : Vous avec fait une Fac. Une Fac américaine, avec ses fraternités, ses codes, ses réseaux, ses danses tribales, ses bizutages et son journal trimestriel des anciens étudiants. Il est de notoriété publique, cependant, que la seule finalité est la cooptation dans les actionnariats de start-ups.

Ce que cela ne dit pas de vous : Si vous avez la moindre instruction, le moindre pouvoir, le moindre quoi que ce soit en dehors d’un joli costume et d’histoire de beuveries assomantes.

Le potentiel de subventions : Vous pouvez soutirer des sommes d’argent MONUMENTALES si vous parvenez à monter un réseau d’écrans à base d’associations culturelles, de bourses aux jeunes étudiants et de séminaires bidons. cela vous prendra sans doute au moins autant de temps que de travailler pour de vrai.

Le potentiel de respectabilité : Faible aux USA, tant il est vrai que, de Revenge of the Nerd à Futurama en passant par The Fresh Prince of Bel Air et The Social Network, tous les geeks d’hollywood exclus à l’époque de ces sectes d’alcooliques anonymes ont sapé leur image. Nul en dehors, ou les universités servent à apprendre à remplir les papiers du chômage.

I comme Institut

Ce que cela dit de vous : Vous faites de la SCIENCE. Des tableaux, des graphiques. Vous portez des blouses, intervenez dans C dans l’Air en cas de crise. Vous avez des laboratoires, sans doute pour y concocter des poisons et des mechas. Le chef est probablement mal coiffé, rit très fort et demande à se faire appeler herr Henalprobmülen. Les Instituts sont maléfiques et puissants.

Ce que cela ne dit pas de vous : Ce que vous étudiez REELLEMENT dans vos alcôves. Un institut ne fait jamais ce qui est marqué sur son fronton. Un institut de sondage fait de la comm, un institut médical fait des armes bactériologiques, un institut linguistique forme des espions, etc.

Le potentiel de subventions : Titanesque si vous arrivez à bien présenter la chose et à vous adjoindre un directeur de comm’ charismatique (Jacques Crozemarie, BHL, Alain Bauer…). D’autres organisations seront ravies de vous financer pour vous faire fabriquer des choses. A vous de les flouer.

Le potentiel de respectabilité : Très bon, si vous soignez votre image. Des chasseurs de têtes vous amèneront palotins, grimaciers et péons par milliers à la sortie des institut de désintox des écoles d’ingé. Vous pourrez conseiller les puissants, orienter la politique, noyer le poisson sous de la communication indigente et anxiogène.

K comme Klan

Ce que cela dit de vous : C’est tellement vingtième siècle ! Comme si, à l’heure de l’Identité Nationale et du revival du choc des civilisation, se rassembler entre hommes déguisés en Casper le petit fantôme et faire brûler des jardins comme le dernier des punks à chiens était subversif. Arrêtez de picoler, écrivez correctement, trouvez vous un vrai travail, vous êtes tout bonnement ringard.

Ce que cela ne dit pas de vous : La véritable raison qui a fait de vous un perdant (spoiler : a priori, si on analyse la chose froidement, ni les noirs ni les juifs, ni les latinos, ni ZOG). Je chercherais une explication dans les mariages à moins de deux degrés de parentés, perso.

Le potentiel de subventions : Nul, les seuls qui accepteront sont des Etats du Sud des USA qui croulent déjà sous les demandes d’aides de la même sorte.

Le potentiel de respectabilité : Négatif. Vous êtes habillé en fantôme, alors que ça faut beaucoup moins peur que les zombies qui courent, les momies avec des pouvoirs magiques, ce genre de trucs.

L comme Ligue

Ce que cela dit de vous : Vous êtes un mégalo, mais un mégalo viril. Les Ligues, y compris féministes, ça se castagne, ça a pas peur d’en découdre, ça rosse et ça fritte. Vous êtes une force de contact, préparez les ranjos !

Ce que cela ne dit pas de vous : Si vous avec un programme autre que celui de la défense de votre lobby. Donnez le pouvoir à une Ligue Communiste Révolutionnaire et demandez lui de régler la question des ponts et chaussées. Donnez le à une Ligue Royaliste et écoutez ses idées brillantes en matière d’indice des salaires dans la fonction publique hospitalière. Les Ligues sont efficaces, mais à courte vue.

Le potentiel de subventions : Tout dépend de votre motivation à être une nuisance. La réaction habituelle des démocraties face à une ligue et d’essayer de la transformer en association à coup de subventions. C’est vous qui voyez, mais croyez-moi, vous aurez vite fait de vous faire pousser le ventre et d’organiser la kermesse municipale.

Le potentiel de respectabilité : Proportionnel à la violence déployée lors des manifestations. Une Ligue pacifiste, ça n’attire personne. Par contre, une bande de poilus capable de tabasser les passants pour défendre les droits des Chihuahuas, ça force le respect, tout le monde voudrait pouvoir se vanter de ça une fois à l’âge des ridules.

M comme Mouvement

Ce que cela dit de vous : Bravo, vous êtes un sbire. C’est déjà bien, hein, d’être la mouvance marginale d’un truc qui aura toujours plus de moyens, de succès et d’ambition que vous. Vous évoquez les mini-réunions, le petit journal de Yann Barthès, le demi-notable du coin venu au discours et dormant au premier rang en attendant les petits fours. Aristocrate d’un jour, broyé dans la masse le lendemain. Un mouvement est destiné à être gouverné, mais pas par ses membres, c’est un pantin au main de qui trouve la ficelle.

Ce que cela ne dit pas de vous : Pourquoi votre plan est d’être le grain de beauté sur une structure qui ne fonctionne de toutes façons pas puisqu’elle tolère les mouvements ? C’est être l’angine sur la métastase.

Le potentiel de subventions : Paradoxalement, il est énorme. Les micro-structures, surtout éléctorales, font d’aimables, paisibles et peu médiatisées structures écran pour drainer de la subvention et du remboursement de campagne à qui mieux-mieux. Mais ce n’est pas vous qui en profiterez…

Le potentiel de respectabilité : si vous connaissez quelqu’un qui a un jour adhéré à France 9, le Chêne, Agir pour Colombes, Nouvel oxygène, Club 8, Changer c’est possible ou à l’Association de soutien à l’action d’Eric Woerth (si, si), faites moi signe.

N comme Nation

Ce que cela dit de vous : Vous, vous êtes un dur, un tatoué, voire carrément un burné. Vous êtes prêt à vous marginaliser, à foutre le feu, à tout casser pour arriver à vos fins. Vous faites peur et vous profitez de cette peur pour sembler plus gros que le boeuf.

Ce que cela ne dit pas de vous : Pourquoi, au fonds, vous pensez que ce que vous faites mérite tout ce patafoin. Sérieusement, pourquoi ne pas juste aller prendre une bonne bière ?

Le potentiel de subventions : Vous êtes à la limite du terrorisme, je dirais qu’on cherche plutôt à geler vos comptes qu’à les renflouer. Vous pouvez éventuellement espérer des pépites de quelque dictateur motivé à chatouiller les côtes médiatiques de l’occident.

Le potentiel de respectabilité : Elevé, d’autant plus que dans quinze ou vingt ans, plus personne ne se souviendra d’autre chose que de votre logo awesome et d’un ou deux boxeurs qui sympathisait. Plus vous êtes médiatiques, plus vous en rajoutez dans la provoc, plus vous aurez de fidèles. Regardez Dieudonné, vous croyez vraiment qu’il est drôle et que c’est pour ça qu’on se presse à la main d’Or ? Vous ne penseriez pas ça si vous aviez déjà pokerface devant un de ses sketches.

O comme Organisation

Ce que cela dit de vous : Ca y est, C’est la pieuvre, le Spectre, La Maggia, Luca Brasi dort avec les poissons, Trois Cavaliers s’en virent d’Espagne et tutti quanti. Vous mangez à un seul ratelier : celui du crime et de l’influence. Les graines germées, c’est vous, les ordures, c’est vous, les subprimes, c’est vous. Si les crapules dirigent le Monde, alors il est à vous.

Ce que cela ne dit pas de vous : Si vous résisterez à l’effondrement de la prochaine chaîne de Ponzi.

Le potentiel de subventions : Le chantage devrait faire couler l’argent à flot. Si ça ne passe pas, essayez les menaces, les avertissements, les mises en gardes voire, soyons réalistes ça peut arriver, les « accidents ».

Le potentiel de respectabilité : Un point rouge sur mon front m’empêche de dire autre chose que la phrase suivante prononcée de mon gré le plus plein : s’engager dans les Assurances Soprano est une excellente idée. Excellente.

P comme Parti

Ce que cela dit de vous : Ah ça, du pouvoir, vous en avez. A revendre. A se noyer dessous. Vous contrôlez tous les aspects de la vie des votres. Les rouages de l’Etat, vous les huilez avec le sang de vos séides. Bien sûr, vous finirez probablement pendu et noyé dans un accident de voiture lors d’une émeute. Et après ? Les lettres de cachet que vous aurez signé pendant ce temps en valent bien la peine.

Ce que cela ne dit pas de vous : Qui dirige votre truc. Personne ne sait jamais comment est composé votre organigramme. Le Premier Ministre ? Une marionnette de Président, lui même homme de paille du Secrétaire, manipulé par le Gardien à la solde du mystérieux Numéro 1.

Le potentiel de subventions : J’espère que vous avec un don pour les sociétés écrans et les arrangements fiscaux. Le canton de Vaud, les iles Caïman et le Sealand vous tendent les bras : transformez vos devises pourries et vos diamants trafiqués en or pur, et à vous la belle vie.

Le potentiel de respectabilité : Étrangement plus élevée chez vos ennemis fascinés par votre propagande que par vos administrés hélas obligés de se la voir infliger matin midi et soir.

Q comme rien du tout ou alors avec une faute d’orthographe, mais c’est un blog sérieux ici, pitre.

Suite et fin demain.

___

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s