Des Nazis et des Chauffards.

Ordoncques il advint que je revint de vacances. Merci aux huluberlus qui ont posté des choses pendant que je n’y étais pas, ils sont toujours les bienvenus céans. Quelle ne fut pas ma joie, donc, de retrouver notre bonne vieille terre de France, après onze jours de pérégrinations dans le nord de l’Europe, armé d’une tente 2″, d’une polo et de quelques compagnons de la bande à Zali. Auberges de jeunesses pleines d’apprentis Erasmus en petite tenues, camping sauvage pleins de moustiques farceurs, forteresses scandinaves, et un GPS s’exprimant en extrêmement mauvais québécois furent de la partie. Ne souhaitant pas verser dans le bloggueur et le spectaculaire, je ne raconterai pas ce voyage en détail dans ces lignes. Pas plus que je n’y évoquerai mon chat, ma plante verte ou les progrès à la marche à pied de mes éventuelles enfants, c’est à cause de ce genre de choses et de l’électricité dépensée qu’on a un problème d’assèchement des ressources et qu’on va tous crever, à moins que ça soit à cause de la lolspéculation, mais je m’en fous, perso, je suis dans la fonction publique territoriale, mon emploi est garanti, oh att-.

Ou en étais-je avant d’en être ailleurs ? Surement en train de regarder un morceau de la saison 4 de Torchwood qui arrive à se payer le luxe de descendre d’un cran dans le néant absolu à chaque minute de diffusion. Mais pour en revenir à mes vacances, voici ce quer je retiendrais de chaque pays visité durant cette villégiature itinérante.

ALLEMAGNE

N’ayant cette année vu de l’Allemagne que des pizzérias et des fast-food de nuit, je ne peux pas vraiment développer, si ce n’est que j’ai constaté que comme on me l’avait appris en Terminale, le nord est vachement industriel.
Sinon, y’avait des punkettes en culottes. Avis aux amateurs, j’ai des adresses.

DANEMARK

Pays Kawaïï Uguu~ en diable. Tout y est à la fois mignon et intéressant. Les journaux sont constitués de Tabloïds indéchiffrables titrant sur des concerts nazis. Je n’ai jamais vu des gens conduire aussi bien.
Les Danois sont accueillants et bonhommes, surtout les filles, parce que je ne considérerai jamais des obèses à mulette comme accueillants et bonhommes. Or, c’est le destin de tous les hommes scandinaves. Copenhague est une ville des plus attractive, y compris la cité libre de Chritiania qui, pour un endroit quasiment entièrement constitué de drogués, est incroyablement cool.
SUEDE

Le plus beau pays du monde, mais aussi celui avec les moustiques les plus agressifs et les timbres les plus chers. Les automobilistes sont encore plus formidablement polis ai courtois qu’au Danemark. Les mots me manquent pour décrire Kalmar, le lac Vattern, Stockholm, l’île d’Oland ou Goteborg.
Si je ne devais citer qu’un défaut majeur à ce délire de nature et d’architecture baroque, je citerai la signalisation routière, tant il semble évident que c’est par peur de manquer d’information qu’un ministre des transports fous à fait poser environ 250 panneaux par carrefour.
La Suède possède enfin un magnifique réseau d’information papier composé lui aussi de tabloïds titrant sur des chanteurs nazis.

NORVEGE

Beaucoup plus sauvage et hostile, la nature de la Norvège a aussi engendré des automobilistes fous dangereux avec un respect tout relatif pour la vie humaine. De la Norvège, j’aurais essentiellement vu Oslo, sans conteste la capitale la plus laide que j’aurais traversé avec  Luxembourg. Tout y est pluôt sympa (gens, nourriture, tabloïds titrant sur des terroristes fans de chanteuses pops nazies), mais tout y est aussi laid que fonctionnel. Port industriel au milieu de la ville, opéra noyé dans les immeubles de bureaux, pubs géantes sur bâtiments patrimoniaux. A chaque minute, on sent que la Norvège se développe de manière pratique, sans avoir le moindre besoin de s’adapter à un tourisme essentiellement concentré ailleurs, dans les fjords. On y sert de la baleine dans les restaurants, ce qui n’aura pas été sans me glacer légèrement le sang.
J’y aurais aussi goûté un des meilleurs sandwich de McDo de toute ma vie : le Chicken Salsa.

HOLLANDE

Ou plutôt Amsterdam, le pays du Geektateur. Des putes, un gros black qui nous a alpagué en nous disant « psst, tu veux d’la menthe ? », une jolie fille qui me force à moitié à acheter des champignons hallucinogènes, des bars gays dans un quartier chinois.
Pensez-en ce que vous voulez.

La Hollande possédait des journaux certes indéchiffrables, mais qui avaient le mérite de titrer sur des choses un peu plus

FRANCE

Après moins de vingt minutes de route durant ce retour au pays natal, un gendarme m’a arrêté à un péage, croyant faire une bonne affaire en pendant qu’un ami assis à l’arrière n’avait pas mis sa ceinture. Déçu, il a grogné « oui bon, vous pouvez y aller ».
MAISON SUCREE MAISON, BAGUETTE CAMEMBERT FROMAGE TOUR EIFFEL MOULIN ROUGE

Merci de votre attention.


Publicités

4 réflexions sur “Des Nazis et des Chauffards.

  1. « La Hollande possédait des journaux certes indéchiffrables, mais qui avaient le mérite de titrer sur des choses un peu plus »

    Un peu plus quoi, au juste?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s