Virgin Megamort, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.

Mais ce blog est complètement mort, c’est un scandale !

——

Vu le nombre très important de gens que je connais qui bossent/ont bossé à Virgin Megastore(au moins 5, si, si, c’est beaucoup, je connais pas beaucoup de sociétés ou je peux citer le nom de 5 employés), je devrais être tout ébaubi par la nouvelle de leur cessations de paiement (attention article de merde). C’est jamais rigolo, plein de gens qui se retrouvent brutalement sans travail, surtout quand c’est dans un secteur de service (les efforts démesurés du gouvernement pour relancer les machines à vapeur ne manquent pas de sel, mais on est quand même dans un monde de plus en plus post-industriel). Si-même-Virgin-va-mal-alors-ma-bonne-dame etc.

Parmi les raisons timidements invoquées par les syndicalistes, employés et actionnaires, j’entends invoquée la baisse drastique des ventes de CD et DVD, et les loyers dans les grandes villes. Et Le Internets, bien sûr (c’est un peu comme les Arabes ou les Chinois en politique internationale, une fois qu’on a dit que c’était leur faute, on a le droit de ne plus discuter de rien),. Et aussi, avec sans doute un soupçon de bonne foi nimbée de colère, quelques voix qui signalent que ça fait des années que Virgin aurait du essayer de s’adapter à un marché en mutation au lieu de se toucher le zizi.

Je ne vais pas entrer dans les détails des raisons structurelles et économiques du déclin de Virgin (Sup, Fnac, t’es prête ? La prochaine c’est toi !). Disons juste qu’il me semble évident que vendre des CD dans les artères les plus chères du monde en 2012 et espérer en faire un biz rentable n’est sans doute pas la chose la plus avisée du monde. Passons là-dessus. Je vais juste expliquer en quelques mots les rares rapports que j’ai eu avec Virgin Megastore, et pourquoi, du coup, j’ai un peu du mal à verser une larme.

→ En 2002, encore mineur, j’ai été fouillé au corps illégalement par des vigiles du VM de Metz, sur la dénonciation d’un faux client-vrai maton. Je n’avais bien entendu rien volé. Ca n’a pas empêché le patron du magasin de menacer lourdement un de mes amis parce qu’il avait une mixtape gravée dans son sac (parce qu’en 2002, les gens underground gravaient des mixtapes de mp3 récupérés sur Audiogalaxy). J’ai par la suite boycotté ce magasin, dont l’offre était de toutes façons redondante avec la FNAC locale (j’ai quand même acheté chez eux un CD du Comte du Cul un jour de solde, à 50centimes).

→En 2005, j’apprends qu’ils ont viré un de mes potes qui demandait à avoir un CDI (soyons honnêtes, je n’ai que sa version, et quand je dis pote, je veux dire « l’ex-mari d’une fille que je connaissais un peu à la Fac »).

→ Entre 2006 et 2009, j’ai pas mal fréquenté la Gare de l’Est (Lothringen Powa), et en attendant mes trains, j’ai souvent flâné au très laid Virgin local (qui a fermé, depuis, non ?). J’ai par deux fois été suivi à la trace par un Vigile, et même une fois viré du magasin parce que je lisais une BD (que j’ai fini par acheter dans un magasin de BD à Bordeaux ou Toulouse quelques années plus tard, d’ailleurs, c’est marrant, c’est celle qui évoque le magagement à Cultura !).

→ En 2009 et 2010, j’ai un peu fréquenté le Virgin de la Défense, là encore, en attendant des trains de banlieue. La encore, j’y ai été collé par des vigiles, et par deux fois mal renseigné sur des jeux vidéos et des bouquins. (et j’ai du leur acheter deux fois Lombres de China Mieville, mais ça c’est pas leur faute, la première fois je l’ai oublié dans un RER moisi)

J’ai d’autres sons de cloche. Je connais des gens très contents de travailler là-bas, entres autres parce que si on compare ce qui est comparable, Virgin semble avoir une politique d’intéressement et de gestion des travailleurs plus humaine que certains de ses concurrents direct (ça ne peut pas être pire que chez le concurrent direct auquel je pense). Mais bon, moi je n’ai été que client chez eux, et la plupart du temps, j’ai été soit déçu, soit mal reçu, soit carrément persécuté.

Je ne suis pas trop dans le trip de me rouler par terre et de faire des scandales pour obtenir des dédommagements, je me suis contenté de voter avec mes pieds. J’ai du dépenser moins de 50€ dans ma vie chez eux, et sans doute des milliers à la FNAC (pour les haters, j’anticipe, j’ai aussi dépensé des milliers d’euros chez des libraires indépendants machin-trucs). J’aime pas spécialement la Fnac, d’ailleurs, ils ont tué les disquaires et chaispasquoi Grand Capital tout ça. Mais je n’y ai jamais été mal reçu.

Donc, j’ai beau être désolé pour tous ceux que je connais qui bossent pour cette boîte, ça a beaucoup de mal à me tirer une larme (d’autant qu’encore une fois, il me semble que ce n’est pas une boîte qui a fait des choix particulièrement intelligents ces dernières années).
Oh, et puis zut, en fait, que Virgin aille se faire foutre, je verrais les choses sous un autre angle quand ils se seront excusés.

big-dick-is-back-in-town

Publicités

2 réflexions sur “Virgin Megamort, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.

  1. J’aime bien ton article. Mais si j’en crois une source bien informée et qui souhaite garder l’anonymat (bien qu’il soit au chômage du fait de la fermeture du Virgin local, celui-là même dont tu parles en tout premier), la chute de Virgin serait principalement due au rachat du groupe par une banque allemande qui voulait plus injecter de sous-sous dans la machine et qui donc, à force de coupures de budget, a dû fermer boutique.

    J’ai une grande histoire d’amour avec les Virgin, depuis que l’Extrapole de la Défense a été remplacé par l’un d’eux. Je n’y ai jamais été mal reçue, toujours vite reconnue comme cliente régulière, et en général, très bien conseillée.

    J’imagine que c’est une question de hasard.

  2. J’ai à peu près la même expérience que toi au Virgin de Metz, à savoir le maton qui farfouillait le sac à chaque fois que je sortais du magasin. Sans compter un grand moment WTF où M. le vigile principal me menaçait de me faire (re)payer un Pratchett tout corné, plié, la couverture massacrée, acheté à la FNAC six mois auparavant, que je baladais dans mon sac depuis quelques mois, et que j’avais embarqué un beau matin avant de partir. Pasdeticketdecaissevouscomprenez.

    Bref je m’en fous. Ça me fait plaisir de voir un nouvel article par contre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s