Ma consommation Culturelle 2013 2/6

Suite de l’article commencé hier. Nous allons aujour’dhui nous intéresser à la bande dessinée. A vrai dire, ça sera la partie la moins rigoureuse, puisque j’ai souvent oublié de reporter les BD lues (et j’en lis pas mal) dans mon tableau. On va néanmoins considérer que mon tableau est à peu près exact. Je ne pense pas avoir oublié de « must have ».

Lecture obligatoire si ce n’est pas encore fait.

Cette année, j’ai lu 73 BD, Mangas et Comics (1 BD tous les 5 jours). Je pense que c’est moins que d’habitude, mais encore une fois, je suis a peu près certain d’avoir oublié une vingtaine de titres. Ca m’apprendra à être plus rigoureux.

 

33 appartenaient au genres manga. Pour l’essentiel, il s’agissait de suite de séries déjà entamées en 2013. Les plus marquantes étaient Billy Bat (tome 6 et 7) de Urasawa, Paris, le Retour de Nishi, et les tomes 7 à 9 de Front Mission : Dog Life and Dog Style. Les moins marquants étaient des titres comme Prunus Girl, King’s Game ou l’Attaque des Titans (c’est bien, mais ça ne mérite pas tout ce foin). La seule nouvelle série entamée était le manga de Spice and Wolf.

Il serait injuste de ne pas citer les Vacances de Jésus et Bouddha.
Il serait également injust de ne pas citer cet objet qui me fascine et me répugne tout à la fois.

 

 

22 appartenaient à la BD et/ou romans graphiques Européens et québéquois (ne laissons pas ce pauvre Guy Delisle au milieu des comics de super héros). Les plus marquants étaient Pink Daiquiri (un one shot girly très marrant), Mox Nox, bd espagnole complètement dingue entre les Happy Tree Friends et le PBF et l’intégrale de la Rubrique à Brac de Gotlib. Je me suis rendu compte que y’a plein de planches que je n’avais jamais lues. Et que tout ceci avait été dessiné il y a plus de 40 ans. Au rang des déceptions, pas grand chose parce que j’ai complètement oublié la plupart des autres titres. Citons Le Guide du mauvais père de Guy Delisle, pas foufou.

 

Je ne savais pas ou ranger ça entre Europe et USA, donc je le fous au milieu, voilà.

 

17 étaient des Comics et/ou des Romans Graphiques américains. De très loin la plus grosse claque de l’année : Mon Ami Dahmer de Derf Backderf. Au niveau du très bon : les 4 tomes omnibus de The Boys de Ennis ou Basewood de Longstretch. Beaucoup de trucs assez oubliables également. Déception pour La Ruche de Charles Burns, pas génial en regard du reste du boulot de l’auteur.

Et comme d’hab, il y a du très bon chez Atrabile…

 

1 était une BD Iranienne, Zahra’s Paradise. C’était bien.

Il paraît que ça a émergé grâce à Internet et blablabla, en tout cas c’est très sympa.

 

29 de ces livres m’appartiennent, 42 ont été lus à la bibliothèque. J’ai lu 2 mangas en Scantrad (l’Attaque des Titans, avant que ça soit accessible autrement). Mon budget BD a été d’environ 350€.

J’ai lu tous ces ouvrages en VF.

On continue demain avec les films.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s