Avrelle à la porte de Baldur : #4

 

Résumé des épisodes précédents : J’ai installé Baldur’s Gate avec 133 mods et pas du tout regardé le contenu. Au programme : pas mal de rencontres bizarres, et beaucoup trop d’objets surpuissants pour ma Tueuse de Vermine Mentalement Challengée.

Episode 1

Episode 2

Episode 3

01

 

 

Il est temps de quitter la paisible Beregost (si on oublie les invocations de démon, les araignées géantes, les élémentaires de feu et le concubinage étrange entre un ogre et une naine sanguinaire). Direction Nashkell ! Une longue route, qui, dans le jeu vanilla, est surtout un bon moyen de faire un tout petit peu d’XP sans trop de peine. La route est relativement normale, pas trop de surprises dans les marécages, à part la zone de la maison engloutie, ou les habituelles blèmes et goules sont beaucoup plus nombreuses que d’habitude, et son épaulés par des archers hobegobelins. Les ennemis de mes ennemis, tout ça.

1
United color of connards

Au passage, je finis par troquer ce bon vieux Will Scarlet O’Hara, qui commence à me souler avec ses bruitages approximatifs, pour « Bub Snikt« , (Wolverine des X-Men, donc). C’est un archer relativement bourrin, mais je ne le garderai pas longtemps. En fait, je vais assez vite commencer à me passer des personnages ajoutés par les mods, d’une part parce que ça me prive des super romances à la con entre Garrick et Imoen, et d’autre part parce que les persos sont vraiment trop pétés de puissance.
D’autant qu’avec toutes les saloperies que je massacre, mes persos passent des niveaux à la vitesse de l’éclair, malgré la présence d’un mod qui ramène l’apprentissage des sort et le désamorçage des pièges à 5xp.

2
Je vois cet écran bien trop souvent

En chemin, j’ai quand même l’étrange plaisir de découvrir que Tristan et Iseult sont désormais devenus des bandits de grands chemins qui me lancent des fléchettes à la gueule. On a jamais bien su comment était supposée finir l’histoire, vu que la fin du manuscrit de Béroul est perdu (information non contractuelles qui remontent à ma classe de Première L, en 1999).

Je dois m’y reprendre à deux trois fois, ce qui me semble bizarre vu que mon équipe est déjà bien badass. En fouillant le cadavre de cette crevure de Tristan, surprise : il a un Sabre +3 + 1d4 sur lui (l’épée du Roi Marc ?). Je ne suis pas absolument certain qu’il y ait des objets aussi puissants dans Throne of Bhaal, et on est pas encore aux mines de Nashkell.

3
Tant que vivray
4
Pourquoi un ne prends simplement pas ça et marcher dedans Sarevok

Le reste de la traversée des montagnes est tranquille : des gnolls, des conversations débiles entre mes personnages, tout ça tout ça. Et, bien sûr, l’immense satisfaction de constater que les objets hors-quête ont effectivement été redispatchés un peu partout dans les contenants.

A Nashkell, par contre, c’est directement la monstrueuse parade. Un gars m’agresse en me disant qu’il ne veut pas vivre en tant que vampire (comme quoi c’est pas vraiment un problème localisé au deuxième épisode), se suicide et me remet tout un paquet d’herbes moches. Je pense l’incident terminé, et je me rends à l’auberge, car tout le monde commence à accuser le coup d’un voyage riche en bastons.

5

Sauf que dès que j’ai passé la porte, un FANTOME DE VAMPIRE se met à trucider la garde municipale. Eh les mecs, vous pensiez avoir des problèmes de Kobolds ? Un peu de minerai pourri ? Enjoy, vous êtes désormais dans Walking Dead. Je dois me ruer à l’extérieur avant que le vampire ne décide de tuer le maitre de la ville et de casser définitivement le jeu. Le combat est d’une brutalité extrême, je manque d’y passer, mais je ramène la paix dans la ville, j’espère que la Reine des Vampires m’en tiendra pas rigueur dans le deuxième jeu (bah, on s’en fout au fond, je choisis toujours le chemin des Voleurs).

6
Episode II : La désolation de Essence de Vampire Mineure

Quand le calme est enfin de retour, il est temps de faire un peu d’emplettes, histoire de pouvoir troquer Besantines contre Plates. Parce que bon, faut pas non plus déconner, les mods rendent le jeu facile, mais s’ils ont collé un dragon à la place du boss des mines de fer…

Heureusement, une petite trolle des cavernes accepte de me vendre des confitures et des bottes. Au temps pour le sexisme dans les jeux vidéo, Khalid pourra bientôt arborer de superbes poulaines léopard. Néanmoins, toutes ces merdes sont quand même effroyablement onéreuses.

7
C’est dans le canon des Royaumes Oubliés, à présent.
8
Quand Disney rachètera les droits de ma partie, pas question de considérer que « les chaussures qui inversent l’alignement » ne sont pas dans l’Univers Etendu.

Comme il faut pas non plus déconner et que Garrick est un personnage complètement inutile, je recrute Minsc dès que possible. J’ai du mal à envisager une partie sans Minsc, en fait. La présence d’un hamster dans Mass Effet 2 et 3 me laisse à penser que les devs avaient le même problème. Sauf que rapidement, je me rends compte que les moddeurs se sont fait plaisir avec Minsc… Qui me fait tout bonnement rater la quête de Noober en lui gueulant dessus !

Plutôt une bonne surprise, tant pis pour les 400 xp (comme si j’étais à ça près, je serais déjà niveau 4 en entrant dans les mines !).

9

En fouillant le reste de la ville, pas trop d’autres surprises, mais je tombe quand même sur quelqu’un qui essaye de bricoler des trucs avec mes herbes de vampire. Le système est beaucoup trop compliqué et plein de texte nul pour que je m’y investisse pleinement. je vais me contenter de me bourrer de potions de soin, mec.

10
TA GUEULE MAIS TA GUEULE

Quelques temps plus tard, alors que je suis en train d’explorer le « Festival de Nashkell » (très peu de modifs par rapport à vanilla), J’ai droit à une scène étrange avec Imoen, qui continue un peu le storytelling de « pourquoi j’ai des pouvoirs magiques dans BG 2 ». C’est très comique. On sent un véritable amour d’Imoen derrière tout ça. C’est bizarre, mais respect.

11

 

Je finis ce petit tour de la ville en constatant que des personnages qui rééquilibrent bien mon équipe ont fait leur apparition aux alentours du festival. Je décide donc que, pour aller me faire la Forteresse Gnoll (histoire que Minsc soit content), mon équipe sera constituée de Branwen, Moi, Imoen, Minsc, Skeezer Lumpkin VI (un mage nain guerrier badass niveau 4) et Keira Silverstring (une nana avec une arbalette totalement abusée qui tire plus vite qu’un arc). Donc, bye bye Khalid, bye bye Jaheira, de toutes façons, je finissais toujours par vous virer eh au fait Jaheira, enjoy ta vie avec Khalid parce que d’après mes calculs, il devrait y passer dans l’année. Attention, ceci était un spoiler.

12
One-man army.

Voilà. La prochaine étape est un long voyage jusqu’à la forteresse Gnoll, pour sauver Dynaheir. Retrouvez tout ça dans Avrelle à la Porte de Baldur : #5 Gnoll Alamo. 

Coming Soon In Le Lancer de Galaxie du Dentifrice.

Publicités

4 réflexions sur “Avrelle à la porte de Baldur : #4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s