Admirab’lectures #4

Bon, on continue avec les dernières BD lues, et heu voilà.

Un monde de différence, Howard Cruse, Vertige Graphic

Un monde de différence

Roman graphique au dessin particulièrement repoussant (mon opinion > ton opinion), mais au thème intéressant (la vie d’un jeune homosexuel blanc à l’époque de la lutte des noirs pour les Droits Civiques dans le Sud Profond). J’ai vraiment pas réussi à accrocher au trait, mais bon après, le thème se tient, et c’est bien traité, et je crois que Cruse est un genre de pape de la BD gay alternative alors voilà culture générale, hum.

M.Clipart : "Ma culture G était en jeu"
M.Clipart : « Ma culture G était en jeu »

Silver Spoon T1 et 2, de Hiromu Arakawa, Kurokawa

Couverture de Silver spoon -1- Tome 1Couverture de Silver spoon -2- Tome 2

Encore un manga sur l’agriculture ? Oui, mais pas par n’importe qui. Logiquement, après des années passées sur une oeuvre particulièrement sombre (et j’en vois encore deux-trois dans la salle qui n’ont jamais ouvert un Fullmetal Alchemist, c’est un scandale), Arakawa enchaîne sur quelque chose de (beaucoup) plus light. En gros, bah… C’est la vie d’un lycée agricole. On trait des vaches, on suit des petits cochons, les élèves vivent leur vie d’élève, on fait des pizzas, on fait du cheval. C’est bucolique et (un peu) instructif. Bon, c’est clairement plus mineur que FMA, hein, mais ça reste le haut du panier.

Clipart-san : "Oui-domo"
Clipart-san : « Oui-dono »

Pin-up 1 à 3, de Yann et Berthet, Dargaud

Couverture de Pin-Up -1- Pin-Up 1Couverture de Pin-Up -2- Pin-Up 2Couverture de Pin-Up -3- Pin-Up 3

En ce moment, j’essaye de me replonger dans la BD Franco-Belge des années 90-00, vu que j’ai raté pas mal de « grands titres » de cette époque. Déjà parce que c’est pas ma zone de confort, et ensuite parce que bon, journées, 24H, tout ça. Bon, c’est pas forcément avec des titres comme ça que ça va s’arranger. Déjà, j’ai découvert qu’il y avait genre 7 ou 10 titres à cette série, en tout. Vu le gros nawak des premiers tomes, je me demande bien ce qu’il peut se passer après.
En gros, c’est l’histoire d’une nana qui, pendant que son copain est parti tuer des fucking japs dans le pacifique, devient modèle érotique (mais la BD est assez chaste, malgré le nombre réglementaire de plans-nichons) pour un dessinateur fou qui fait des strips de BD pour l’armée. Et après bien sûr, jalousie, trahisons, meurtres, crêpages de chignons, et beaucoup beaucoup de WWII-porn, à tel point que je pense que le dessinateur préfère le fuselage des avions à celui de ses gos.

C’est pas forcément déplaisant à lire, mais c’est figé dans un style qui accuse un sacré coup de vieux, et le scénar est complètement invraisemblable. A la fin du tome 3, j’en avais déjà marre de ces quiproquos débiles et de ces retournements de situation sans queue ni tête. Ma passion pour les pin-up (c’est une autre histoire) n’en est pas ressortie rassasiée.

 

M.Clipart "Boah."
M.Clipart « Boah. »

Les Rochester, T1, Wurm et Dufaux, casterman

Bon ben là, laisse béton. Emprunté à la bibli pour la même raison que pin-up, mais j’ai même pas tenu jusqu’à la fin du tome 1. C’est l’histoire d’une famille qui a des problèmes de riches, le lettrage est dégueulasse, le dessin affiche un antidynamisme délirant, je sais pas pour qui ce truc existe, mais pas pour moi.

Anry clipart-man : "NON NON ET NON"
Anry clipart-man : « NON NON ET NON »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s