Avrelle à la Porte de Baldur #15 : Le Légendaire Embouteillage de Bérégost

Salut les lecteurs, je vous dois d’abord des genre d’excuses pour ne pas avoir mis à jour cette superbe Websérie (pour les nouveaux : c’est par ici) depuis fin juillet. Mais il se trouve qu’en août, j’étais sur d’autres trucs que que j’ai passé septembre à enchaîner pas mal de travail alimentaire (et ce site -sans publicité ni emmerdements grâce à toi lecteur– ne me rapporte pas assez pour manger, où alors il faudrait que Fabius soit loin en dessous de la réalité concernant la déflation). Et puis j’ai été malade. Oh, rien de grave, mais ça a impliqué le traitement le plus lourd depuis longtemps, à base de trucs qui me faisaient dormir mélangés à d’autres trucs qui me filaient de la fièvre. J’aurais pu en tirer Las Zali Parano, mais j’ai préféré faire le zombie devant de mauvais films japonais.

Ordoncques nous en étions restés à Avrelle qui venait de tuer des dragons et qui devait revenir à Nashkel parce que [une raison].

01

 

En route vers la maison du maire, je me rends compte que j’ai complètement oublié de m’intéresser à la feature la plus conne de tout BG 1 : Daer Ragh, le gars que « si tu cliques deux fois sur sa tombe, il t’envoie des guerriers explosifs ». Normalement, c’est fait pour touer toute équipe de bas niveau en quelques secondes. Mais comme je ne suis pas une équipe de bas niveau, yaddi yadda.

1

En fait, voilà, j’envoie carrément Minsc les liquider tout seul. Il a un million de points de vie, il est quasiment immunisé au feu, et…. ET CES CONNARDS NE RAPPORTENT QUE 100 XP. C’est vraiment un des trucs les plus inutiles de tout Baldur’s Gate. Mais c’est pour ça qu’on l’aime, non ?

2
Dyna-chan attaque aussi, mais c’est normal, elle protège son husubando.

Après un bref passage chez le maire (vous vous souvenez ? On m’avait annoncé du grabuge que la police locale semblait impuissante à régler), on m’envoie dans un donjon dans le nord pour régler une sombre histoire d’assassinat et de bébé kidnappé par des sorciers ou des trucs comme ça. Honnêtement, c’est pas la quête la mieux écrite du jeu, tout ce que j’ai retenu, c’est que je devais repasser par Beregost pour aller buter des trucs. Et soudain, des importuns.

Je tombe d’abord sur Drizzt, qui me balance des tas de trucs dont j’ai rien à foutre. J’hésite à le tuer, je pense que j’ai largement le niveau, mais R.A Salvatore serait sans doute trop triste, et en plus je perdrais 10 points de réputations, et en plus je sais de source sûre que mon armement est bien plus puissant que le sien, et en plus je créerais un paradoxe temporel avec BG2 et… et…. Et j’ai la flemme.

3

A peine plus loin, je me retrouvez nez à nez avec un nain en train de se faire bouffer par des demi-ogres. Ben tiens, Drizzt aurait pu l’aider s’il est si sympa que ça. C’est pas grave, Avarelle est gentille, et elle punit le crime, même si elle ne saurait probablement pas le définir avec des mots articulés.4

… Et encore un peu plus loin, je me retrouve face à un imbroglio politique mêlant conflit entre sorcières, Anciens et gnolls. Il n’y a jamais eu autant une telle foule sur la route de Beregost, je ne comprend pas vraiment qu’on me parle encore de pénurie de fer alors que c’est autant le bordel partout. (la quête se résoud par l’action très surprenante de tuer plein de gnolls).

5

Et enfin, je finis par tomber sur le gars qui peut me rencarder sur le donjon caché où je dois aller retrouver le fils de machinchose, qui est retenu prisonnier par les « elfes » parce que comme d’habitude à chaque fois qu’il y a un coup fourré, vous savez, y’a pas de fumée sans feu, un papa une maman c’est important et toutes ces sortes de choses. #penséeunique

6

Le donjon en question est un peu décevant : c’est juste le donjon habituel de Durlag qui a été dupliqué pour plein de quêtes dans divers mods… Avec un peu les mêmes monstres au même endroit. Oh surprise, des horreurs guerrières. Alliées à des elfes. Pourquoi pas. #nébuleusedaech7

Alors du coup, je fais tout ça un peu en autopilot, vu que je sais dans ma mémoire profonde ou sont les pièges et ou sont les coffres qui en valent la peine. Il faut attendre un peu avant d’avoir de l’inédit. Je somnole un peu, à peine réveillé par quelques vampires placés en embuscade par l’auteur de la quête.

8

Le donjon débouche sur une grande crypte pleine de pièges. Je retrouve la coupable, qui m’explique en substance que je vais bien entendu devoir aller chercher le gamin au fin fond de la nécropole, parce que les donjons ne sont pas générés aléatoirement comme dans Daggerfall, mais attendez un peu que BG : Procedural edition sorte dans les bacs et on en reparle .

9

Brutalement, tout ceci devient assez intéressant : un paquet de bon gros vieux vampires me saute à la gorge, me pompe des niveaux, le tou dans une sale pleine de pièges à base d’éclairs et de boules de feu qui fusent de partout. Je dois même sortir quelques potions de protections et répliquer avec mes baguettes magiques, alors que d’habitude, je laisse juste mes grosses brutes écraser les crânes des récalcitrants.

10

Alors, le reste est un peu anticlimatique, parce que je me retrouve à buter des blèmes et à désamorcer des petits projectiles magiques. Et en plus, c’est très long, surtout que vous savez, le pathfinding dans BG, c’est bien la seule chose qui n’a jamais été moddée. Ou peut-être que si, en fait, mais c’est quand même pas une franche réussite.

11

Ce problème de Pathfinding estencore pire une fois qu’on arrive dans la partie la plus enterrée du labyrinthe, constituée de tout petits couloirs compliqués. C’est pas toujours facile de donner des ordres à de tels idiots. Super idée, si des game designers me lisent : lier la qualiter du pathfinding à l’intelligence sur la fiche de perso. J’adorerais ne pas jouer à un tel soft, je dois buter plusieurs fois Clairis et son maître Lord Deathshit, ça c’est plutôt marrant. Ca rappelle un eu les cryptes reloues dans BG II, parce que, vous savez, je choisis TOUJOURS le camp des voleurs.

12

Après moult péripéties, je finis par atomiser pour de bon Alucard et Petit Vampire, et je retrouve un horrible petit bébé mal dessiné…

13

Accompagné d’un bouquin qui DOUBLE LES POINTS D’EXPERIENCE D’UN MAGE. Ah, voilà, je retrouve vraiment mon mojo, c’est pour ça que j’ai installé toutes ces merdes. Je l’utilise sur Dynaheir… DONT LES POINTS D’EXPERIENCE DOUBLE. Me voilà donc avec un super saiyen de niveau 10 dans ma team.

14

15

Enfin bref. C’est armé de mon bébé moche et d’une Dynaheir badass que je débarque triomphalement dans la maison du maire comme les expandables. J’aimerais signaler à madame le maire (où sa femme, je ne sais pas) que non, son bébé n’est pas « alight ». Il est moche, et en plus il traînait avec une foule de vieux morts dans une crypte pleine de tas de monstres. J’aimerais mieux qu’elle aille illico chez le pédiatre, mais qui-suis-je pour donner des conseils ?

16

 

Allez, c’est fini cette histoire, on va dire que maintenant, c’est le moment de reprendre la quête principa….17

Oh, shit.

Prochain épisode : J’ai 99 problèmes de nains.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s