Avrelle à la Porte de Baldur #16 : J’ai 99 problèmes de nains

Résumé de épisodes précédents : dans cette Saga où je joue Baldur’s Gate avec trop de mods et un personnage handicapé mental, nous partîmes à 6 dans un donjon pour sauver un bébé et nous revîmes le même nombre pour se faire direct alpaguer par quelqu’un qui a encore des trucs à nous demander.

01

 

 

Oh mon dieu chers aventurier c’est affreux il faut impérativement que vous vous rendiez à Bérégost pour aller aider mon ami Mithril Forgefer ou chaispasquoi qui a un problème tellement important qu’il faut impérativement qu’il aille chercher de l’aide à perpette la galette.
Mais bon sang j’essaye d’y aller depuis des SIECLES à Bérégost, et je tombe sans arrêt sur des gens qui oh d’la marde j’y vais on verra bien.

Bien sûr, en quelques secondes, Drizzt me tombe encore et encore sur le coin du râble pour me filer des trucs. Je ne sais plus très bien pourquoi il m’a filé ce livre, mais je sais qu’il avait l’air content. Alors moi aussi je suis contente. Adada maman caca, je continue ma route vers Bérégost. Et cette fois-ci, j’y arrive.

1

Alors voilà, un nain avec une vaste barbe me saute dessus et commence à me raconter toute sa vie dans le détail, et gnagnagna son neveu Martel Forgefer ou un truc comme ça a exploré des ruines et après y’avait des méchants et blablabla faut m’aider parce que j’ai des rhumatismes. Oh, je ne mets pas de mauvaise volonté à vous raconter tout ça, c’est juste que certains moddeurs devraient prendre des cours de scénario dont la première leçon serait « il y a déjà probablement assez de quêtes de sauvetage dans des donjons ».

2
J’ai un peu fail le screenshot.

ET DEVINEZ OU IL FAUT QUE JE RETOURNE. Eh oui, c’est reparti sur la route de Nashkel, mais bon sang y’a COMBIEN de monstres et de donjons et de tueurs sur cette putain de piste à peine pavée et même pas balisée ? Moi je finis par être dans le camp de l’Amn, il faut qu’ils envahissent la région et ramènent un peu d’ordre là dedans.

3

Ma patience à des limites, mais il ne faut pas exagérer, disait un grand homme. J’ai un petit stock de baguette de nuages mortels, et je nettoie l’entrée de cette grotte pleine d’orques sans subtilité particulière. C’est bon quoi, je suis pas là pour faire de la dentelle, moi quand je libère des otages, je fais ça à la russe.

4

L’entrée du donjon est un vrai micmac : orcs, gobelins, etc. Perso j’ai toujours trouvé que certaines populations, certains groupes d’individus n’avaient pas vocation à s’intégrer dans la société de la Côte des Epées, il doivent retourner chez eux en Orquie ou en Gobelinie, c’est comme ça, chacun le sait. N’avons pas, plus les moyens de nous occuper de tous les peaux-vertes du monde, qui en sont réduits à s’entasser dans des grottes humides (désolé, il n’y a rien de particulier à dire alors je meuble un peu en surfant sur la vague Zemmour).

5

Le donjon est cependant plutôt intéressant. C’est un mélange de divers maps de BG1, en particulier la mine de Nashkel qui est rarement utilisée par les quêtes de mods. Il y a plein d’orques d’elfes noirs qui balancent des sorts et des flèches explosives, et des nains et des morts-vivants. Le Freak Show de tous les emmerdeurs de D&D. Les combats sont assez nerveux, c’est plutôt stimulant

6

Ça devient même complètement intéressant quand je tombe sur Enclumier Poildru (nom non contractuel), sorcier nain maléfique armé de ses basilics qui changent les gens en pierre pendant qu’il te spamme des sorts et que ses sbires te lancent des haches à toute vitesse. Woot, je commence à comprendre pourquoi ils avaient besoin de héros vraiment rudes pour s’occuper de tout ce bazar.

7

Le pinacle de ce donjon construit de manière aussi cohérente que le commissariat de Resident Evil 2, c’est une geôle (qui n’est totalement pas le siège du Poing Enflammé à Baldur) où un nain du nom de Ferthgil se joint à moi au beau milieu d’un combat impliquant UNE BONNE CENTAINE DE NAINS. Assez pour carrément foutre mon PC à genoux.  Mon ventilateur se met à hurler, tout lague, retour Windows e tout le toutim. Après avoir commandé un nouveau PC à la Nasa, je finis par venir à bout de tout ce beau monde (sérieusement, il a fallu que je me fasse les nains par petit paquets de cinq en les attirant dans l’entrée, ce qui tend à prouver que vivre entre hommes handicapés sous terre pendant des centaines d’années ne développe pas l’intelligence stratégique).

8

Comme d’habitude, la pièce offre un triste spectacle quand j’en ai fini. Des rivières de sang, de merde et de pixels. C’était pourtant pas ma guerre, et en plus j’ai peur d’avoir les associations naines sur le dos (mais j’ai un très bon ami nain, j’en ai même un dans mon équipe et il est plus petit qu’un nain normal !)

9

Le donjon est étonnamment long. Je pensais que ça s’arrêterait au génocide des minipouss, mais il y a encore des galeries à traverser, remplies d’elfes noirs et de véritable marées humaines de squelettes. Comme le poison ne marche pas et que c’est trop long à la boule de feu, je m’engage dans de longs et épiques corps à heu… corps à os. Je commence à comprendre que, ô surprise, c’est un gang d’elfes noirs qui est derrière tout ça. Eh les gars, je connais mal la mythologie de D&D, mais une fois de temps à autres, ils pourraient pas ne pas être dans le coup ? R.A Salvatore approuve ce message.

10

J’ai parlé trop vite ! Après un combat plutôt chiant et facile contre le QG des elfes (où on a totalement oublié d’enlever le cuisinier de la mine des voleurs), j’apprends que je dois m’enfoncer encore plus profondément dans les entrailles de la terre pour aller botter le cul à un démon interplanaire qui je sais pas quoi merde les gars ils sont commandés par un démon interplanaire et ils magouillent sur la route de Bérégost, quoi, mais je sais pas, faites un truc de votre vie.

11

Le combat contre le démon Flbleblefle’pouet n’est pas extrêmement difficile en soi, c’est juste qu’il est dans une salle ou tu es harcelé en permanence par des putain de dizaines d’araignées de toute sorte (dont des éclipsantes qui se téléportent, des mutantes qui tapent comme des brutes, etc.). Je finis le combat vivante, mais dans un état assez précaire, à court d’antidotes et de potions de soin, et sans possibilité de me reposer à cause de la densité d’araignées trop élevée.

12

Néanmoins, je finis de faire le ménage avant de partir pour de bon, parce que ça rapporte des blindes d’XP et j’en ai jamais assez comme Rick Ross avec la caillasse. (je dis juste ça parce que ça sonne bien, hein, en vrai j’ai déjà bien assez d’XP comme ça).

13

Ah oui au passage, j’vous avais pas dit, mais le mec qu’on m’a envoyer chercher est mort. C’est ballot, mais moi je m’en fous, Hercule Adamantior (ou un truc comme ça) me paye quand même après m’avoir encore une fois raconté sa vie. Je suis Avrelle, je l’écoute pas ta vie, j’y comprends rien, gné tapé les méchants, gné reçu expérience. Y’a des trucs qui s’écrivent automatiquement dans mon journal, mais je crois bien que c’est Dynaheir qui note tout ça pour faire croire à la postérité que je savais lire.

15
Ouais voilà j’aurais pas dit mieux.

Maintenant que le type me dit qu’il s’en retourne dans son bled de nains pour cuver sa tristesse, je fais le bilan de mes aventures. Et je réalise que j’ai totalement nettoyé la carte au sud de la porte de Baldur. Il ne me reste donc plus que deux trucs à faire : Les quêtes de la Barbe d’Ulgoth (et donc le proto-Dlc Tales of The Sword Coast), et la Porte de Baldur (gros morceaux).

14

Donc, la prochaine fois, on va aller en vacances dans une mignonne petite station balnéaire pleine de problèmes insondables, si vous voulez bien.

Ne manquez pas l’épisode 17 : C’est ta Mère la Barbe d’Ulgoth.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s