Quelques conseils pour ceux qui voudraient survivre aux prochains jours :/

Je ne me sens absolument pas compétent pour dire quoi que ce soit de pertinent sur ce qui vient d’arriver à Charlie Hebdo. Bien sûr, je pourrais enfoncer les portes ouvertes qui consistent à décrire en long en large et en travers ma dépression et ma tristesse et ma colère, et tout les trucs du même style, où je pourrais coller des bandeaux de soutien partout, où écrire un gros pâté sur la liberté d’expression, ou me souvenir de Cabu à la télé quand j’étais môme, etc etc. Mais je suis à peu près persuadé que des tas et des tas de gens bien feront ça tellement mieux que moi. Moi, au fond, j’ai conscience de mes limites : je sais parler de moi, je sais faire des blagues ou faire des reviews de nanars Philippins, je sais écrire des romans de SF déprimante, des Haïkus ou des micronouvelles, mais être pertinent sur un sujet comme ça, je me sens pas.
On va juste dire que je suis un mec normal et que je me sens comme vous, quoi, pas bien du tout.

J’aimerais quand même parler depuis la seule perspective que je connais, c’est à dire mon cul sur ma commode, pour évoquer les jours à venir. C’est ma propre thérapie, et comme je suis semi-névrosé, je la fous là, sur mon blog, comme ça c’est semi-public. Je crois que tout le monde va devenir dingo, c’est déjà en train d’être le cas . Au moment ou j’écris, personne ne sait rien à part la liste des victimes, mais tout le monde a déjà pété un câble (la colère, l’émotion, tout ça). J’ai vu des gens vraiment très bien commencer à parler de balle dans le crâne et de bombes nucléaires.
Je suis pas là pour dire aux gens comment se comporter, mais dans les prochaines journées, de la balle dans le crâne, de la bombe nucléaire, du Zemmour, du Le Pen, du mec de Itélé qui attend devant une porte fermée, du bloggeur de journal, du live tweet, des tweets de gogols, des débats à la con genre « pour ou contre le blasphème », des cérémonies, du deuil, des conneries à la machine à café, des photos de cadavres, des débats à la con pour savoir quel mort a le plus de valeur, de la #dictaturesocialiste, des débats sur « oui mais la peine de mort quand même pour les terroristes et les violeurs d’enfants et le mec qui m’a pété mon rétro », du oui-mais-charlie-quand-même-say-nul-:hap:, vous allez en bouffer comme c’est pas permis, même si vous éteignez tout et que vous vous bouchez les oreilles en criant jusqu’à ce que ça soit fini, et je crois que ça pas être fini avant un moment.

La seule solution est probablement de vous enfermer dans une cave coupée d’Internet avec n’importe quoi qui ne soit pas relié à un autre être humain et d’y rester assez longtemps pour arborer une splendide barbe de cou de 10 centimètres -filles comprises-, ce que je ne souhaite à personne d’autre que moi dans mes moments les plus otakus.

Alors voilà, ça sera mes deux cents : quelques avis pour survivre mentalement à toute la merde qui va boucher les tuyaux. Si vous trouvez que c’est naïf, que c’est de la merde, que c’est pire qu’une liste Demotivateur, bah, bof, tant pis.

-> On se calme, on respire, on n’oublie pas que c’est de la drogue, on débranche. Pas la peine de se shooter à la dépression et de se la foutre en intraveineuse, le résumé sanglant et détaillé des événements sera toujours là un peu plus tard quand vous aurez fait un truc moins déprimant.

-> Ne cherchez pas, ne relayez pas, ne lisez pas les tweets de gogols qui se félicitent des attentats ou se branlent sur des slogans nazis. Vous savez qu’ils existent, Internet n’est pas interdit aux merdeux, mais sérieusement, pourquoi aller les regarder et déprimer encore plus. Vous ne feriez-pas ça avec du midget-porn scatophile*

-> C’est le bon moment pour lire ou relire ou voir ou revoir des trucs qui peuvent éventuellement vous faire vous souvenir pourquoi les humains sont cools et gentils, quand ils ne font pas n’importe quoi. Par exemple, commencer par Make Good Art de Neil Gaiman me semble une excellente idée.

-> Sans vouloir faire le poney (oh et puis si en fait), remplissez votre vie de trucs joyeux et colorés et cheerful et je ne sais quoi. La seule manière pour les terroristes de gagner un combat, c’est de terroriser (sinon ils auraient un autre nom comme « joueurs de rami » ou « USB 4 »). La meilleure façon de perturber un mec qui veut que tu sois terrorisé, c’est d’être heureux et d’en avoir rien à foutre.

-> Musclez votre pensée. Quoi que vous ayez envie de penser maintenant, c’est sans doute des conneries (ça vaut aussi pour moi). C’est le moment de lire, d’essayer de comprendre, d’expliquer, de lire des cartes, de regarder des vidéos qui expliquent des trucs et de devenir des gens qui essayent de comprendre plutôt que des gens qui essayent de réagir.

-> Dites aux gens que vous aimez que vous les aimez (c’est gratuit, ça mange pas de pain).

-> Sérieusement, si vous connaissez des musulmans, maghrébins ou n’importe qui avec la peau mate (Mexicains, Kogaru…), allez pas trop leur péter les couilles avec ça, ils vont déjà assez en entendre et en vivre comme ça, et c’est pas près de s’arrêter. Traitez-les comme des gens normaux, pas la peine de les accabler (ils y sont pour rien) ou d’aller les féliciter d’être gentils (comme si c’était un miracle).

-> N’ayez pas soif de sang. Que la foule en colère avec des fourche et une torche soit en train de courir après un méchant ou pas, vous n’avez probablement pas envie d’être le mec qui tient la torche, ou alors vous êtes un gros naze et allez vous niquer hors de mon blog.

-> Faites de votre vie une aventure, allez vous coucher en étant persuadé que vous êtes awesome. Peuplez le monde de Genki girls, soulevez des montagnes, remontez les courants de pipi qui veulent vous emmener au loin, collez des stickers smiley sur le robinet à caca, dansez nus dans la boue en écoutant un vieux concert de gens heureux, et ne laissez plus jamais personne vous rendre aussi triste que vous ne l’êtes maintenant. Show Must Go On.

Vous êtes les meilleurs ! Oui, vous, là !

* Désolé si c’est votre truc, je disais ça juste comme je dirais « du porno missionnaire pour la reproduction dans le noir »

Publicités

3 réflexions sur “Quelques conseils pour ceux qui voudraient survivre aux prochains jours :/

  1. A reblogué ceci sur I'm a Lady Butterfly et a ajouté:
    De très bons conseils , si, si!
    – en passant, ne cassez pas les c***** à vos potes musulmans/arabes,etc…..avec toute cette horreur (donc, à moi par la même occasion, enfin, ne me cassez pas les ovaires^^), merci! Je n’ai pas/nous n’avons pas flingué de gens à Paname…..Musulman ne veut pas dire: barbare ou terroriste.

    1. Le terrorisme n’est pas une religion chère Lady B., et les terroristes ne sont pas religieux, ils s’inventent juste une excuse pour tuer. (^_~)

      En tout cas très bon article, plutôt amusant, merci beaucoup. ^-^

      Allons danser nus dans la boue en écoutant un concert de gens heureux !!!! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s