La Gomina fait-elle le Beauf ?

Un des sujets dont je ne vous ai jamais parlé ici, c’est ma passion pour les sous-cultures beauf. Fin, noble et racé comme je le suis, et surtout élevé dans de la classe blanche moyenne normale, j’ai assez peu été confronté à la beauferie traditionnelle française dans ma vie, le style Bigard-Johnny-3 Loups-Tuning-Eurodance-Mulette-Paris on t’encule. Pourtant, je n’ai jamais hésiter à ravaler ma fierté d’homo superior et -juste pour faire chier Luc Ferry, tiens- à considérer que les beaufs avaient une culture à part entière. Une culture qui me déplaît profondément, peut-être, mais à partir ou des millions de gens regardent les mêmes oeuvres d’art, ont des chaînes dédiées, sont l’objet de campagnes marketting et ont des signes extérieurs qui les différencient totalement du reste de la population, c’est une culture. Fin du débat, ou ça va se voir que j’ai jamais fait de socio de ma vie.
J’ai toujours vu les beaufs comme des gens mystérieux qui n’étaient pas assez respectés et considérés. C’est un objet d’étude passionnant auquel on ne rend systématiquement hommage que sous forme de raillerie. Pourtant, on devrait sans doute les respecter un peu plus (ils sont très nombreux, ils ont déjà fait élire des Présidents alors méfiance).

Mais ce qui m’intéresse vraiment, c’est la manière dont chaque putain de pays produit une sous-culture Beauf différente. Vous ne me croyez pas ? Eh bien chez nos voisins allemand, ce sont des Prolets, chez les lointains Australiens des Bogans, chez ces filous d’anglais on parlera plutôt de Chavs, dans leur anciennes possessions Indiennes on évoquera plutôt les Bhaiyyas, les Jejemons aux Philippines ou les Nacos au Mexique. On ne va pas faire les 180 pays du monde, mais quasiment partout, il y a un équivalent. Documentez vous par exemple ici ou .

Peut-on identifier dans ce bas monde un dénominateur commun de la beaufferie ? Voilà des années et des années que je me pose la question. Entre l’Alay Indonesien et le Tamarro italien, il n’y a quasiment aucun point commun, que ça soit en terme de style de vie ou de référent culturel. Pourtant, ce sont tous les deux des beaufs, et sans doute qu’il faudrait moins d’une heure dans le pays pour identifier que oui, c’est bien la variante local du beauf/du plouc. (coupon Japon : même s’il est difficile d’identifier une catégorie très beauf au Japon sorti des trucs de niche type « les gros Otaques », il existe quand même le terme Inakamono décrivant à peu près un genre de pequenaud moyen).

En utilisant Pas de Methode, qui reste la meilleure manière de faire de la science, je me suis rendu compte d’un truc. Du Barzo Turc en passant par le Raggare Suédois ou l’Ah Beng de Singapour, on trouve un quasi incontournable, qui transcendance les modes, les styles musicaux, les préférences culturelles ou les référents idéologiques : LE PUTAIN DE COMBO CASQUETTE ET/OU GOMINA

Tous les gens qui portant une casquette ou mettent de la Gomina ne sont sans doute pas des beaufs. Par contre toutes les cultures beaufs du monde semblent avoir un amour de la graisse à moumoute et des casquettes avec au choix du logo de sport ou des logos qui brillent. (a noter que les beaufs âgés, j’imagine qu’on parlerait plutôt de Jacky ou de Johnny chez nous, semblent délaisser la brillantine pour la mulette avec la même régularité géographique)

Je ne sais pas pourquoi. Objectivement, y’a pas de raison. Il y a d’autres signes qu’on va retrouver assez souvent un peu partout sans être systématique (cheveux décolorés, sportswear, lunettes de soleil, ventre à bière, bérets, dents pétées, fumer sans les mains, trop de bijoux en toc), mais cette omnipresence du poil vaseliné et de la casquette de sport semblent avoir totalement recouvert d’une champe de plomb la mode beauf mondiale. Pourquoi ça ? Pourquoi pas la banane (qu’on va beaucoup retrouver chez les Beaufs asiatiques) ou le Marcel (populaire chez le beauf européen et le White Trash américain) ? Je ne sais pas.

Dans le doute, si vous avez de la gomina sous votre casquette de rappeur, ça serait peut-être une riche idée de remettre votre vie en perspective. Sinon, je sais pas trop, dites que c’est de la Gomina Ironique, lancez la mode des « Beaufsters », enregistrez du Patrick Sebastien remixé par Tangerine Dream sur une K7, donnez une interview sur Streepress pour insultez des gens et faites la couv des Inrocks.

Tamarro (Italie)

Mprahamiotes (Grèce)

Beauf (France)

Scanger (Irlande)

Baraki (Belgique)

Juntti (Finlande)

Jejemon (Philippines)

Alay (Indonesie)

Naco (Mexique)

Dres (Pologne)

Ars (Israel)

Tapori (Inde)

Gopnik (Russie)

Prolet (Allemagne)

Aroubi (Péninsule Arabique)

Etc etc.

Publicités

Une réflexion sur “La Gomina fait-elle le Beauf ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s