Avrelle à la Porte de Baldur – Saison 2 Episode 1 : Avrelle et les Allemands

Résumé de la Saison 1 : Bonjour papa (a non j’en est pas lol), bonjour maman (on sai pas cé qui). Un jour j’été en train de faire les aventure é de chassé les rats cé mon travaille et pis après papa il a été tué alors il m’a dit il faut aallé fer les enquete dans les endroits ou sé lé méchan ils manigance mais après j’ai recrutaient des compagnon paske j'(arrive pas a fer les aventure seule alors après on a été dans une mine et aprè on a été danas une autre mine et après on a été dans une tour et aprè on a été fer la bagarre et après on est revenu dans des endroits qu’on connai et après on nous a dit les méchan ils sont dans la grande ville alors on a été danas la grande ville et voilà, c’était bien je mamuse bien.

____

Donc, après avoir bien saccagé la Côte des Epées et ses 133 mods bizarres, Avrelle et ses compagnons ont décidé d’aller justifier un peu le titre de ce bien joli Let’s Play.

01

Pour rappel, parce que je crois que le résumé ‘était pas très clair, cette petite troupe est BEAUCOUP TROP PUISSANTE pour ce que le jeu a prévu pour eux. Ce sont des Super Saïyens qui déboulent dans le tout premier tournoi des arts martiaux.

1

Pour nous faire garder en mémoire que ce jeu a une trame, quand même, et que sous tous ces mods sont enterrés quelques couches de jeu vanilla, alors Elminster vient me raconter sa life dès que je passe la porte.  Heureusement que les couches de dialogues personnalisés ou Minsc cause élevage de hamsters avec Not_Gandalf reprennent immédiatement le dessus. Je me tamponne le front de soulagement.

2
Et en fait, les choses sérieuses me tombent immédiatement dessus. Des petits malins, sans doute ne s’étant pas concertés mais c’est encore plus formidable, ont cru bon de rajouter des assassins anti-Avrelle PARTOUT, absolument PARTOUT dans la ville. C’est une bonne chose, quand on y pense, c’est tout à fait RP. Le grand méchant de Baldur’s Gate 1 est supposé avoir infiltré toute la ville, non ?

3

A un moment donné, je tombe d’ailleurs sur une sorte de mercenaire pas très fort, mais quasiment immortel. Le combat est long et un peu gênant.

4

Ceci dit, me voilà encore et toujours en possession de loot complètement absurde. Ci-dessous, admirez le « Rogue’s Hat », qui malgré son aspect très heu… Caillou, protège n’importe quel barde des headshots et de la peur, comme si Assurancetourix devenait bizarrement le Juggernaut.

5

La partie Baldur est un véritable délice. Rien que le premier quartier est bourré (dans le jeu de base) de quêtes sympa. Là, ça devient vraiment la foire à la saucisse, je ne peux pas faire deux mètres sans qu’il se passe quelque chose. A chaque instant, je me félicite d’avoir gardé Imoen, qui s’émerveille comme un enfant de trois ans à chaque nouveau troquet bizarre.

6

Il reste néanmoins assez inexplicable que Sarevok (OUPS DESO PAS DESO POUR LE SPOILER) ne débarque pas pour me tuer directement. Il habite a genre deux cent mètres et TOUT LE MONDE sait qui nous sommes. On nous propose d’ailleurs les petites quêtes habituelles du genre « hé mais c’est Avrelle ! Tu voudrais pas aller me rechercher le heaume + 4 de Baldurien, avec tout ton skill ? »

Sauf que bon, avec mes lances-roquettes jedi-laz0r +12 de la Nightosphère, forcément, ça me semble un peu fade.

Et je ne dis pas ça parce que j’ai toujours été infoutu de mener à bien 80% des quêtes de la Porte de Baldur, à un moment faut pas se voiler la face, hum.

7

Je pense que vous pensez que j’exagère. Alors, juste comme ça, vous auriez le choix entre un casque+4, même porté par Jacques Chirac ou George Pompidou, ou un Ring Of Wizardry qui DOUBLE LE NOMBRE DE VOS SORTS JUSQU’AU NIVEAU CINQ, vous feriez quoi, sérieux ? Sachant que le premier s’obtient par une longue quête fastidieuse et le second littéralement dans les poubelles constituées par les cadavres du menu fretin venu m’occire ?

8

Et pour être parfaitement honnête avec vous, il y a certaines confrontations dont je ne me souviens absolument pas. Vous savez, ce sentiment ou un mec t’aborde dans la rue et te parle de trucs que vous avez vécus ensemble et tout mais en fait toi tu vois pas du tout alors tu hoches la tête poliment, surtout que bon Avrelle, pour rappel, c’est une tête ni bien faite ni bien pleine alors C’EST RP QUE JE NE ME SOUVIENNE PAS DE SHARGRALLAR.

9

J’ai par contre un souvenir très précis de ces gens bizarres qui m’ont abordé près du très boring magasin d’alchimie ou il ne se passe d’habitude pas grand-chose. Je me fais embusquer par Shaella, dont la quête a été sauvagement modifiée à la scie, pour lui donner plein de dialogues pas très intéressants qui, j’imagine, auront une sorte de répercussion bien plus tard. (Shaella étant un personnage mineur plutôt lié à la fin de l’aventure).

10

En haut du magasin de potions, une bande de fous à lier en train d’invoquer des trucs au calme. C’est pas très commerçant, d’autant qu’ils me sautent à la gorge. Je ne sais même plus si ce combat existait dans le jeu vanilla, mais en tout cas il est BIEN TENDU dans mon install du jeu. Rapport au fait que même si vous êtes The Hulk, plein de nuages mortels et de boules de feu dans tous les sens, ça pique.11

Je sors de là un peu déboussolée, me demandant si j ne devrais pas essayer de me recentrer un peu sur la quête principale, parce qu’à ce rythme, on y est encore dans cent ans et Sarevok sera déjà devenu Dieu comme Papa (oh non encore un spoiler). Heureusement, la quête principale me tombe dessus en la personne du mec bizarre au coin de la rue qui te propose des bonbons pour rentrer dans son camion. J’ai toujours tendance à oublier qu’il y a AUSSI une quête de guilde des voleurs dans BG1.

12

Par contre rien, mais alors RIEN dans mes souvenirs -et c’est bien ça qu’on appelle- résilience, ne stipulait qu’arrivés à ce stade du jeu, les doubleurs français étaient purement et simplement devenus fous à lier, et avaient brutalement décidé que les personnages de la guilde des voleurs auraient d’invraisemblables accents allemands. Mais genre allemands imités par Galabru et Topaloff, hein.

13 accent allemand

Je passe un certain temps à faire des clics droit sur Alatos juste pour l’entendre parler comme dans Papa Schultz, et je décide que c’est sans doute un bon moment pour clore ce nouvel épisode : le prochain sera publié lundi 7 septembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s