Avrelle à la Porte de Baldur, saison 2 épisode 5 : Vera Cruz

Résumé des épisodes précédents : Après avoir fait plein de quêtes annexes pas très passionnantes, Avrelle a décidée de faire avancer la quête principale, avant d’être envoyée dans une aventure inédite loin et sans qu’on lui demande son avis.

01

(article avec peu de screenshots parce que tout plantait tout le temps, c’était aussi agréable que de jongler avec des boules de neige en enfer)

Alors donc, d’après le Duc Eltan, qui a brutalement ressenti le besoin de m’expliquer ça en anglais, il y a du rififi dans un fort du Poing Enflammé situé vachement, vachement loin de Baldur. Pour être tout à fait honnête, le fait que je doive réinstaller des mods et farfouiller dans la console pour arriver à charger la zone dont il est question ne m’a d’emblée pas rendu l’aventure très sympathique.

Le fait de me faire sauter dessus par des momies, façon Charlemagne contre les ninjas n’a sans doute pas aidé à me faire déplisser les yeux.

1

Je finis par trouver le fort dont il est question, assailli par plein de kobolds et de saloperies sous le regard morne et passif des gardes locaux, qui me font un accueil tiède à base de plantages et de « untel n’a rien à vous dire ». D’autres s’adressent carrément à moi comme si j’étais déjà en plein milieu d’une quête. Sans doute mon score de 5 en intelligence ne m’aide-t-il pas à comprendre que je ferais mieux d’aller me faire pendre ailleurs.

2

MAINGUI BUTTON DEFENDRE/PROTEGER, un autochtone (qui suis-je pour juger, sans doute un prénom lié à une religion locale) finit finalement par me parler. Ce n’est pas très clair. Non, vraiment, je crois que ce je devrais me barrer avant de me perdre dans la twilight zone.

3

A l’intérieur du château, je tombe enfin sur des gens qui me parlent un peu des problèmes locaux. Le seul problème est qu’ils se mettent rapidement à me parler de trucs locaux qui implique que je m’entretienne avec des gens qui refusent de me parler parce que bon, quelqu’un a du oublier d’activer un bouton quelque part et c’est bien triste.

Je commence rapidement par juste ouvrir tous les coffres et à causer à tout le monde dans n’importe quel ordre en espérant que ça va déclencher un truc, peu importe le RP ou la logique. Le pire, c’est que l’ensemble semble bien écrit.4

A défaut d’être très efficace, je tombe sur une montagne de pierres précieuses dans un tiroir. Kewl en vérité, j’ai retrouvé le trésor des templiers, il était dans le Northern Keep du Poing Enflammé, aka le bastion disciplinaire ou sont enfermés tous les bugs, les incompétents (et les momies).

5

Je finis par renoncer et par me barrer. Tant pis pour le bastion, tant pis pour le Duc Eltan, tant pis pour ces gens qui semblent avoir plein de problèmes. Personne ne semble vouloir collaborer, et quand on clique sur les putains de tombes de leur cimetière à la noix, des loup garous se téléportent pour me foutre sur la gueule. Ce n’est pas très Charlie.

6

En me barrant de ce taudis en espérant ne surtout plus jamais à foutre les pieds, il me souvient (en consultant mon cahier de coloriages de quêtes) qu’il me reste encore une grosse quête secondaire de côté, que je ne pouvais faire qu’après avoir été au moins une fois à Baldur. Un truc qui implique une île perdue, des cartes maritimes, et des créatures musculeuses et poilues les nuits de pleine lune. Ceux qui ont un jour fait cette quête de Tales of The Sword Coast en ayant pas assez d’XP savent.

Mais si vous voulez bien, on en cause dans un épisode autrement plus copieux dans une semaine, ça sera l’épisode 2.6 : L’orgie sexuelle d’Avrelle Bigby Ratkiller

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s